15.11.2010

Aménagement du cordon dunaire de l’espace naturel des Capellans

cordon dunaire.jpg

Dans le cadre du schéma de protection du littoral lancé l'année 2000 par la commune de Saint-Cyprien en partenariat avec les services maritimes, la deuxième phase des aménagements pour protéger la plage de l'érosion a débuté mardi dernier (2 novembre).

Cette phase concerne l'aménagement du cordon dunaire de l'espace naturel des Capellans dans sa partie comprise entre le pont tournant et la Lagune. Un aménagement lancé par la commune qui s'appuie sur une étude environnementale de la plage sud effectuée par les écologistes de l'Euzière. La problématique étant la sur fréquentation sur les milieux dunaires de la plage sud entraînant la dégradation des milieux naturels présents. La restauration de ces milieux et la préservation des richesses naturelles qu'ils abritent passent par la mise en défens des dunes et arrière dunes.

Sous la conduite de la DDTM (Direction départementale des Territoires et Mer) maître d'œuvre, ont commencé les travaux de :

- Réalisation d'un cordon dunaire en sable

- Pose de ganivelles

- Remise en état du site avec la suppression des différents accès sauvages pour la revégétalisation.

L'idée étant d'empêcher la circulation sur ces zones et de créer des accès piétons. Le poste 4, la concession de plage numéro 9 et la lagune seront aménagés également pour accueillir les personnes à mobilité réduite, une passerelle en bois leur permettra de franchir la dune pour accéder à la plage. Grâce aux ganivelles, le sable se fixera plus facilement sur les dunes et la germination des végetaux sera favorisée.

Les travaux sont prévus jusqu'à fin janvier 2011.

Quelques chiffres :

- 1200 M3 de sable pour reconstituer le cordon dunaire

- 7 km de ganivelles seront placés

- 250 m linéaire de chemin pour les personnes à mobilité réduites

- coût total de l'opération : 214 000 euros. Répartition : 15% de subvention Région, 30% subvention Etat, 55% Commune de Saint-Cyprien.

cordon dunaire20101109_ ( copie.JPG

Les commentaires sont fermés.