14.10.2014

1944 - Mémoire de la Libération. La liberté célébrée à Jean Rostand

Mercredi 8 octobre Mme Gastaldi-Adler, directrice des maisons de retraite Jean Rostand et Louis Pasteur et M Noiret, Président de l’association « Vivre le 3ème Age », accueillaient les représentants du monde combattant pour commémorer avec les résidents, le 70ème anniversaire de la Libération.

Une partie des résidentes ayant participé à la création du tableau « Pour ne pas oublier ».jpg

A cette occasion, les résidents des deux maisons présentaient au public leurs réalisations : «Mémoire vive, La Libération »un document à trois volets réalisé à partir de leurs témoignages et une œuvre picturale intitulée « Pour ne pas oublier ». « Les résidents ont voulu célébrer la mémoire de ce moment de joie historique avec l’idée qu’il faut transmettre aux jeunes générations le plus jamais ça. Témoigner pour tous ceux qui n’ont pas connu la guerre était pour eux un devoir » soulignait Mme Caparros, responsable de ce projet.

Le document «Mémoire vive, La Libération ».JPG

Mme Ghislaine Marco, Directrice départementale de l’ONAC, après avoir présenté  les personnalités du Monde Combattant venues en nombre pour féliciter les acteurs du projet, a rendu un hommage particulier aux résidents, familles et personnels d’animation qui ont œuvré à ces productions rappelant qu’en février dernier, ce projet avait reçu l’homologation des actions commémoratives du 70ème anniversaire de la Résistance, des Débarquements, de la Libération de la France et de la Victoire sur le nazisme, mis en place par Monsieur le Préfet des P.O.

Mme Marco, M Scherlé, Vice-président de la Commission Mémoire, et M Ogier, Vice-président de la Commission Solidarité, ont tous trois mis l’accent sur l’importance des témoignages, du partage et de  la transmission.  L’implication des Résidences Jean Rostand  et Louis Pasteur dans le domaine de la Mémoire et de la Solidarité a été reconnue par l’attribution du  label « Bleuet de France » en 2005, et depuis cette date, un fructueux partenariat a été établi. Rendez-vous est pris en 2015 pour fêter dignement cet anniversaire.

Mme Joussemet, historienne, auteur de « Femmes des Pyrénées Orientales 1939-1945, les années noires » rappelait que la Libération n’avait pas été la même pour tous. « La Libération de la France a duré des mois et que ce n’est  qu’après la lutte pour retrouver la liberté de sa ville, de son village que sont arrivées les scènes de liesse et l’espoir du retour de tous les prisonniers » Elle clôturait les interventions en lisant une lettre découverte au cours de ses recherches. Une lettre confiée par une famille restée dans l’anonymat mais qui acceptait que le document soit lu pour l'intérêt  du témoignage  sur  le "vif" et pour le vécu de ce moment historique au cœur de Perpignan, le 18 aout 1944. Un récit bouleversant, riche d’informations.

 Les membres du monde combattants accueillis à la résidence Jean Rostand.jpg

Le monde combattant étaient représenté par :

Membres de la commission départementale d’homologation des actions  commémoratives du cycle mémoriel du 70ème anniversaire de la résistance, des débarquements, de la libération de la France et de la Victoire sur le nazisme : Monsieur  OGIER Jacques, Vice-président de la commission solidarité, M. SCHERLE Charles, Vice-président de la Commission Mémoire, M. RIPOLL René et Mme LEON GONZALEZ Pépita

Membres du Conseil départemental des Anciens Combattants et Victimes de Guerre et Mémoire : Mme LHERNOULD Elyane, Mme VILLENOVE Françoise, M. LOUBAT Marcel,  M. SALONI Claude

Les commentaires sont fermés.