05.02.2010

De l'origami à la médiathèque

origami.jpg

La médiathèque Prosper-Mérimée propose une séance d'initiation à l'origami le jeudi 18 février à 14 h 30.

L'origami est l'art du pliage, mais pour un japonais, l'origami est plus qu'un art : c'est une culture vivante.

Une légende dit même que quiconque confectionne mille grues, échassier emblématique du Japon, verra son vœu exaucé.

Sadako Sasaki, jeune fille exposée aux rayonnements du bombardement d'Hiroshima ayant attendu cette légende promit de plier 1000 grues pour guérir. Elle mourut à l'âge de douze ans après avoir plié 644 grues. Ses camarades de classe plièrent celles qu'elles n'avaient pu plier.

Sadako écrivit dans un haïku : « J'écrirai la paix sur tes ailes et tu voleras de par le monde pour que plus jamais les enfants ne meurent ainsi ».

11:28 Publié dans mediatheque | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : origami

24.11.2009

Du côté de l'association Plaisir de Lire

dedicace deguardia.jpg

L'association Plaisir de Lire à Saint-Cyprien a tenu son assemblée générale en novembre dernier.

Cette année,  5 romans ont été mis en lecture et débattus en toute convivialité.

L'association a remis le prix Plaisir de Lire catégorie romans français et francophones à Syngue Sabour, d'Atiq Rahimi, et dans la catégorie romans étrangers à La Bible de Gustave Doré, de Torgny Lindgren.

Cette année encore, le club a reçu des auteurs pour parler de leurs livres. Ces rencontres sont ouvertes au public et se tiennent  généralement dans les locaux de la médiathèque.

dedicace deguardia3.jpg

La dernière rencontre, avec Andrée de Guardia, pour son livre Poussières de Mauritanie, s'est tenue en octobre. Elle a obtenu un vif succès puisque le public était venu nombreux et que le débat fut particulièrement animé. La sincérité et l'humour de l'auteur ont fait mouche, ainsi que la sensibilité de son récit. (photos)

Les livres mis en lecture sont choisis par les votes des adhérents. Depuis septembre, les titres en lectures comprennent par exemple : Trois femmes puissantes de Marie Ndiaye, L'Enigme du retour de Dany Laferrière, Le lièvre de Patagonie de Claude Lanzmann, ou encore La promesse de l'ange de Frederic Lenoir.

Les réunions de l'association Plaisir de Lire se tiennent deux fois par mois à Saint-Cyprien plage. N'hésitez pas à venir les rencontrer.

Renseignements au 06 09 84 32 88 et au 04 68 66 08 39 .

16.11.2009

L'exposition de boites souvenirs se prolonge à la médiathèque

boites souvenirs3.JPGAu vu du grand succès remporté par la présentation des boîtes souvenirs réalisées par les résidents des établissements Jean-Rostand et Louis-Pasteur, l'exposition prévue jusqu'au 14 novembre sera maintenue pour le plaisir de tous jusqu'au 28 novembre.

Cette activité a proposé aux aînés une nouvelle manière de faire travailler la mémoire à partir de l'évocation de leurs souvenirs personnels. Rassemblés dans une boîte, les objets, les photos, les bibelots apportés le plus souvent par les familles prennent tout leurs sens et racontent une histoire, leur histoire familiale. Chaque objet a, dans cet espace, le pouvoir de constituer des séries de rappel de souvenirs et de réalisation de vie. Chaque boite présente un texte ou une notice explicative permettant de comprendre la trajectoire de vie.

Cette exposition est accompagnée de son livret, 30 planches couleurs mettant en valeur tous les acteurs et partenaires du projet, l'AG2R, l'ONAC et la Ville de St-Cyprien. Rappellons que ce projet a reçu le prix de l'innovation sociale en février dernier décerné par l'AG2R. Un livre d'or est mis à la disposition du public. 

05.11.2009

« J’ai rêvé d’un monde meilleur » : hommage à Jean Olibo

parcours paco.JPG

C'est avec beaucoup d'émotion que Thierry Del Poso, mMaire de Saint-Cyprien, accompagné de monsieur Berliat, adjoint et monsieur Audouard-Cabanes, conseiller municipal ont accueilli à la médiathèque un public nombreux, désireux de raviver la mémoire d'un homme dont le souvenir  est encore très vivace dans la population. La famille de Jean Olibo, son fils Jean, sa fille Jacqueline, Michel et sa famille honorèrent la cérémonie en l'honneur de  leur cher parent.

Dans sa préface, Georges Galindo précise que la réédition de cet ouvrage répond non seulement à la commémoration des 70 années de la Retirada (500 000 réfugiés en terre roussillonnaise) mais qu'il s'agit d'un hommage rendu à l'ensemble des combattants pour la liberté et qu'en cette année du centenaire de la naissance de Jean Olibo, il était important de rappeler sa figure humaniste et son engagement politique.

parcours paco3.JPGFonctionnaire territorial à Perpignan, Jean Olibo fut l'un des premiers fonctionnaires à être destitué par le maréchal Pétain (honneur qu'il revendiquait toujours !). Il prit le parti d'accorder son action à ses convictions et fit sortir des réfugiés politiques des zones de camp. Il entra en Résistance, fut assigné à résidence et arrêté. Il s'évada puis au sortir de la guerre repris ses activités professionnelles. En 1956, il engagea une lutte pour un village, Saint-Cyprien qu'il développa durant trente trois années. Il n'oublia jamais de se souvenir, en 1974 il inaugura en présence de Josep Tarradellas, président de la Generalitat de Catalogne, le bronze à l'effigie du président Companys au monument érigé aux Volontaires catalans (au Port).

Parcours c'est la tragédie espagnole, l'Espagne ensanglantée de 1936 - 1939, ce sont les heures douloureuses de milliers d'hommes, de femmes, d'enfants, c'est l'histoire de « Paco » et de ses camarades. « Une préfiguration du drame effroyable que le monde entier a vécu dans son horreur : le nazisme. Leur histoire est devenue la nôtre. Civils et militaires se sont battus pour une cause qu'ils estimaient juste » (Jean Olibo, Parcours).

parcours paco1.jpgLe public présent a souhaité témoigner de sa gratitude envers cet homme Jean Olibo qui leur a tout appris dans le travail, témoignage éloquent de Josy Pastor qui travailla 25 années auprès de lui, dans le respect, paroles justes de Vincent Del Poso, élu durant deux mandatures et qui rappela le travail accompli et avec justice par des témoins qui rappelèrent ses idéaux de liberté, de fraternité et de laïcité, sans oublier le poète : « Lent, passe un avion, il lâchera ses bombes, et, dans un trou profond, neuf corps ensevelis, la guitare vibre sur l'inhumaine tombe, l'Ebre coule, vers la mer du sang est parti ». (extrait de Présent et Passé).

Les ouvrages de Jean Olibo peuvent être consultés  à la médiathèque de Saint-Cyprien.