06.12.2010

Un nouvel accueil pour la petite enfance à la Médiathèque

media1.jpg

Située au cœur de la station, proche de la Crèche municipale « Cant dels Ocells » et du Relais d'Assistantes maternelles, quartier lieudit « La Prade », la Médiathèque proposera dès le mois de janvier un nouvel accueil pour la petite enfance.Au sein d'un espace public de 700 m², l'établissement dispose ce jour d'un accueil d'environ 15 m² située au rez-de-chaussée en section jeunesse dédié à l'accueil du tout-petit accompagné (Parents, Educateurs, Assistant(e)s maternel(le)s...).

Agrémenté de tapis au sol, de tapisseries au mur, de photos d'enfants, équipé de chauffeuses adaptées, cet accueil est aménagé de rayonnages accessibles pourvus d'albums choisis (environ 200 titres) pour un créneau d'âge de 0 à 2 ans. Des pictogrammes de couleur indiquent l'emplacement des ouvrages, facilitant la recherche et permettant de développer une thématique adaptée. L'espace sera proposé en priorité aux jeunes ou moins jeunes parents accompagnant leur(s) tout-petit(s), aux Assistantes maternelles, au Relais d'Assistantes maternelles, aux enfants de la Crèche municipale. Dès le mois de janvier (nous vous tiendrons au courant), une bibliothécaire sera plus particulièrement attentive à l'accueil de ce public.

Elle bénéficiera d'une formation dispensée par l'Association « Trois Petits  Tours » qui intervient depuis des années dans le secteur de la petite enfance. L'action menée une fois par mois durant un an, permettra de valoriser le fonds des collections et engagera une pérennité d'actions auprès de la petite enfance sur la Ville : lectures d'albums, comptines, découvertes... Le Relais d'Assistantes maternelles encadré par Françoise Grancier est partenaire du projet. 

Des ateliers-lecture sont  déjà mis en place depuis la rentrée une fois par semaine. Le projet est financé pour moitié par la Ville de Saint-Cyprien et le Département des Pyrénées-Orientales. En outre, une opération mixe intitulée « Premières Pages » lancée par le Ministère de la Culture et la Caisse nationale des allocations familiales et la Mutualité Sociale Agricole est menée dans le département en 2011 pour tous les enfants nés ou adoptés en 2010. 

A cette occasion il sera offert un album jeunesse, un guide parental et le livret « 1, 2, 3... les livres, c'est pour moi » de la médiathèque départementale. Lors de chaque naissance ou adoption les parents recevront un « bon » leur permettant de retirer un « lot Premières Pages ». La médiathèque de Saint Cyprien devient un site-relais ouvert aux parents afin de venir chercher leur livre et « trouver définitivement  le chemin de leur bibliothèque ».

Accueillir un public familial où parents et tout-petits partageront des moments de rencontre et d'éveil autour d'histoires. Accompagner par une action de lecture le goût de la découverte du livre sous le regard des Parents et des Assistantes maternelles. Contribuer à dynamiser un lieu par un personnel formé qui transmettra son savoir-faire, tels sont les motivations qui sous-tendent la nouvelle installation pour les tout-petits et leurs accompagnants à Saint-Cyprien.

La Médiathèque Prosper Mérimée - 1, rue François Arago est ouverte du mardi au vendredi de 9 h à  12 h et de 14 h à 18 h, le samedi en continu de 9 h à 17 h. Tél : 04 68 37 32 70

media2.jpg

media3.jpg

13.08.2010

Un patrimoine catalan exemplaire promu à Saint Cyprien : les barques et la gastronomie catalanes

aloujes.jpg

A l'occasion de la première Fête médiévale de la Ville, deux belles conférences se sont tenues à la Médiathèque. François Bernardi , réalisateur de l'excellent  documentaire projeté « La dernière barque » a réuni autour de lui deux spécialistes de la voile latine : Clovis Aloujes et Gildas Giraudeau, propriétaires de barques catalanes restaurées avec passion et derniers défenseurs d'un patrimoine  maritime essentiel à notre département. C'est au Barcarès, à Collioure et à Banyuls que les « Catalanes » se fabriquaient au début du XXème siècle. Ces chantiers navals bénéficiaient d'un savoir-faire ancestral, les chantiers les plus connus étaient les ateliers « Bonafos » et « Coulomines » à Banyuls. Les bois utilisés provenaient de la forêt de la Matte, les pins sylvestres offraient des mats biens droits, le chêne vert taillé dans le fil du bois formait l'ossature. De la qualité des bois dépendaient la durée de vie la barque mais aussi sa solidité et par conséquent la sécurité des équipages. La grande caractéristique de la barque catalane est sa voile, élégante, triangulaire dont l'origine byzantine ne fait aucun doute. Les barques portent des noms différents en fonction du type de pêche pratiquée : la « sardinal » pour la pêche à la sardine, l' « anxove » pour la pêche aux anchois, les « llaguts » (petites barques), les « bouares »...  De forme élancée, elles mesurent entre 9 et 11 mètres. D'autres barques plus longues armées pour la « pêche au bœuf » (la pesca del bou) devaient leur nom à la technique de la pêche au chalut où deux bateaux identiques sont reliés (d'où l'image de jougs de bœufs). L'âge d'or de la pêche à la voile est situé à la fin du XIXème siècle, à Collioure une flotte de 100 sardinals employait 700 marins. L'émergence du diesel sonnera la disparition de la pêche à la voile. Dès le début des années 60, la concurrence est trop forte, les barques abandonnées pourrissent sur les plages ou sont brûlées. Le renouveau viendra de jeunes Catalans passionnés qui entreprendront un travail de restauration, prenant en compte le savoir-faire transmis de mémoire par les Anciens : de jolis noms qui perpétuent la tradition « Santa Espina » « Notre Dame de Consolation » « L'Idéal » Aujourd'hui, des associations continuent de faire évoluer cette activité par   la rencontre de « Régates»  avec la Catalogne.

comelade.jpg

Eliane Thibaut-Comelade a honoré de sa présence un auditoire conquis par la gastronomie catalane. Auteur de plus de quarante publications, cette grande « Dame » spécialiste en cuisine catalane a offert un exposé des conseils  d'Arnau de Vilanova basés sur cinq principes toujours actuels : le premier traite du moment propice au repas, le second insiste sur la nécessité d'une excellente mastication, le troisième porte sur la quantité d'aliments à ingérer, le quatrième s'attache à la qualité de la nourriture, le cinquième évoque la nécessité de boire lorsque la soif se manifeste. Ces principes de diététique ont 700 ans. Autre grande figure rapporteur des mœurs moyenâgeuses, Fransesc Eiximenis, théologien, Evêque d'Elne laisse une œuvre monumentale de treize volumes, reflets des coutumes du XIVème siècle. Il décrit les l'ordonnance du repas, le choix des aliments, l'harmonisation des vins et des plats et la façon de se comporter à table : par exemple.. : « Ne commence jamais à manger le premier, fais bonne figure, laisse le plus gros morceau à ton voisin... » .  Aujourd'hui, Eliane Comelade transmet par les ateliers de cuisine à Ille-sur-Têt les recettes savoureuses dont il est toujours possible de régaler ses invités. Il serait par ailleurs tout à fait souhaitable que de belles tables du département proposent de jolies recettes de la cuisine médiévale catalane : le lait d'amandes (llet d'ametlles) par exemple, ou le  sorbet de cannelle (sorbet de canyella), ou la soupe aux herbes (sopa d'herbes), le blanc-manger (menjar blanc) etc... La promotion de la cuisine c'est aussi la mise en valeur d'un art de vivre, celle d'une culture ancestrale, d'un partage à bien vivre ensemble.

mediatheque public.jpg

 

 

24.07.2010

« La Trilogie du Grenat », venez découvrir le grenat dans tous ses états

couv grenats.JPG

Une soirée intitulée « la trilogie du grenat » est organisée ce vendredi 30 juillet à 19h30 à la médiathèque Prosper Mérimée, ce soir là vous aurez l'occasion de découvrir le grenat dans tous ses états : « Le Livre - Le Bijou - Le Vin ».

Déroulement de la soirée :

- Dani Boissé, écrivain, auteur de « polars catalans » dédicacera à partir de 19h30 son 3e roman  « La vieille dame aux grenats » paru aux Editions des Presses littéraires   dont l'intrigue se situe en Roussillon.

Dans ce polar, 3e de la série, l'auteur met en scène ses personnages cultes à la façon d'Agatha Christie.

- André Laviose,  artisan bijoutier créateur à Perpignan et  Laurent Fonquernie, historien et auteur de l'ouvrage « Grenat de Perpignan-Bijoux du Roussillon » édité par la Société Agricole, Scientifique et Littéraire des Pyrénées-Orientales (SASL des P.O.) commenteront ensuite une vidéo sur la fabrication traditionnelle du grenat de Perpignan et présenteront  « L'Institut du Grenat ». Cette vidéo a été tournée dans l'atelier de la bijouterie « Au Grenat LAVIOSE » et fera découvrir avec magie les secrets de la transformation de l'or  et de la fabrication véritablement traditionnelle des bijoux les plus identitaires du Pays Catalan. C'est avec émerveillement que le spectateur sera plongé dans l'univers magique du feu, de l'or et du grenat. La fonte de l'or, la création du bijou devenu l'emblème de la catalanité, « La vigatane », la fabrication de la traditionnelle « Croix badine » et la restauration d'une bague « Marquise » datant du XVIIIe siècle.

Un débat sera ensuite proposé au public.

grenat.jpg

- David Dubournais producteur et éleveur de vin « Grenat » à Espira de l'Agly fera découvrir le subtil travail du Vigneron et offrira le Pot de l'amitié en fin de soirée. Lors de cet apéritif , Dani Boissé dédicacera son roman.

Entré libre.

Soirée à la médiathèque le 30/07/2010 à partir de 19 h 30 - 1, rue François Arago - Saint Cyprien village (derrière le stade).

dani boissé.jpg

08.06.2010

Une rencontre historique ce vendredi à 18 h à la mairie

proces templiers.jpgDans le cadre des conférences hors-les-murs de la médiathèque, Robert Vinas vient à la rencontre de son public ce vendredi 11 juin à 18 heures, salle Escaro de la mairie.
Il propose une conférence autour de son dernier opus « Le procès des Templiers du Roussillon » éditions TDO (2009).

Les Templiers du Roussillon ont connu un destin singulier. Dans Le Procès des Templiers du Roussillon, un ouvrage qui retrace l'histoire tragique de ces légendaires soldats de Dieu, leur procès et leur destin, Robert Vinas nous fait vibrer au rythme d'une incroyable aventure humaine. C'est en historien spécialiste de la question que l'auteur de l'ordre du Temple en Roussillon montre comment le filet s'est peu à peu resserré autour de l'ordre et de ses membres. Dans une analyse d'une grande précision, l'auteur met à la portée du grand public - traductions totalement inédites à l'appui - des documents connus des seuls spécialistes, et qui se révèlent aussi passionnants qu'un roman (in. http://www.mediterranees.net).
Ne manquez pas cette conférence-dédicace salle de la mairie ce vendredi à 18 h.

Entrée libre.

15.02.2010

Les vacances de février à la médiathèque Prosper-Mérimée

origami.JPG

Pour les vacances de février, la médiathèque Prosper-Mérimée propose une programmation de films d'animation japonais, chinois et français quelquefois adaptés de mangas bien connus. Ils traitent à la fois de thèmes écologiques, de rapports humains, d'aventure mythologique et de poésie. Les séances démarrent à 14 h 30 et se déroulent dans la salle de projection. Si vous avez manqué leur sortie, profitez-en, l'accès est libre (public dès 10 ans).

Le jeudi 18 février, le cinéma laissera place à un atelier d'activités manuelles. Vous serez accueilli dès 14 heures 30 pour une initiation d'origami ou art de pliage du papier. Savez-vous plier une «cocotte » ? C'est un bon début, sinon rendez-vous pour une découverte des techniques et réalisations de modèles.

« Sur le chemin de la paix » : une exposition documentaire mettra en valeur trois personnalités qui ont œuvré pour les droits de l'homme et la non-violence : Martin Luther King, « Madiba » Nelson Mandela, « Bapu » Gandhi. En parallèle et en mémoire aux 90 000 réfugiés du Camp d'internement de Saint Cyprien, il sera proposé au public de se souvenir de cet épisode tragique, au travers d'œuvres d'historiens et de récits. Cette année, la Ville est partenaire de l'association FFREE (Fils et Filles de Républicains Espagnols et Enfants de l'Exode) pour une marche symbolique le samedi 20 février à 9 heures, départ Salle Pons - arrivée : monument au vieux cimetière.

Proche du stade du village, de la crèche municipale, du centre de loisirs et des écoles, quartier de la Prade, la médiathèque est ouverte au public du mardi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h ; le samedi journée continue de 9 h à 17 h.

06.02.2010

Les 4 T

4T1.jpg

Le concert des 4 T (Olivier Marques, Boris Teixidor, Vincent Vidalou, Galdric Vicens, tenores) a séduit le public vendredi dernier à la médiathèque. Les spectateurs ont apprécié écouter l'originalité de l'instrument, le tenora, avec un programme allant du moyen-âge à la création contemporaine.

4T2.jpg

10:47 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 4t, concert, mediatheque

05.11.2009

« J’ai rêvé d’un monde meilleur » : hommage à Jean Olibo

parcours paco.JPG

C'est avec beaucoup d'émotion que Thierry Del Poso, mMaire de Saint-Cyprien, accompagné de monsieur Berliat, adjoint et monsieur Audouard-Cabanes, conseiller municipal ont accueilli à la médiathèque un public nombreux, désireux de raviver la mémoire d'un homme dont le souvenir  est encore très vivace dans la population. La famille de Jean Olibo, son fils Jean, sa fille Jacqueline, Michel et sa famille honorèrent la cérémonie en l'honneur de  leur cher parent.

Dans sa préface, Georges Galindo précise que la réédition de cet ouvrage répond non seulement à la commémoration des 70 années de la Retirada (500 000 réfugiés en terre roussillonnaise) mais qu'il s'agit d'un hommage rendu à l'ensemble des combattants pour la liberté et qu'en cette année du centenaire de la naissance de Jean Olibo, il était important de rappeler sa figure humaniste et son engagement politique.

parcours paco3.JPGFonctionnaire territorial à Perpignan, Jean Olibo fut l'un des premiers fonctionnaires à être destitué par le maréchal Pétain (honneur qu'il revendiquait toujours !). Il prit le parti d'accorder son action à ses convictions et fit sortir des réfugiés politiques des zones de camp. Il entra en Résistance, fut assigné à résidence et arrêté. Il s'évada puis au sortir de la guerre repris ses activités professionnelles. En 1956, il engagea une lutte pour un village, Saint-Cyprien qu'il développa durant trente trois années. Il n'oublia jamais de se souvenir, en 1974 il inaugura en présence de Josep Tarradellas, président de la Generalitat de Catalogne, le bronze à l'effigie du président Companys au monument érigé aux Volontaires catalans (au Port).

Parcours c'est la tragédie espagnole, l'Espagne ensanglantée de 1936 - 1939, ce sont les heures douloureuses de milliers d'hommes, de femmes, d'enfants, c'est l'histoire de « Paco » et de ses camarades. « Une préfiguration du drame effroyable que le monde entier a vécu dans son horreur : le nazisme. Leur histoire est devenue la nôtre. Civils et militaires se sont battus pour une cause qu'ils estimaient juste » (Jean Olibo, Parcours).

parcours paco1.jpgLe public présent a souhaité témoigner de sa gratitude envers cet homme Jean Olibo qui leur a tout appris dans le travail, témoignage éloquent de Josy Pastor qui travailla 25 années auprès de lui, dans le respect, paroles justes de Vincent Del Poso, élu durant deux mandatures et qui rappela le travail accompli et avec justice par des témoins qui rappelèrent ses idéaux de liberté, de fraternité et de laïcité, sans oublier le poète : « Lent, passe un avion, il lâchera ses bombes, et, dans un trou profond, neuf corps ensevelis, la guitare vibre sur l'inhumaine tombe, l'Ebre coule, vers la mer du sang est parti ». (extrait de Présent et Passé).

Les ouvrages de Jean Olibo peuvent être consultés  à la médiathèque de Saint-Cyprien.