28.11.2009

Des nouvelles de Monique à Sabou

Ecole Rakiegma réduit 3.jpg

Sabou, jeudi 26 novembre.

Dernière ligne droite pour la mission des Amis de Sabou. Le programme s'est déroulé normalement et les membres de la mission ont conservé le principal : une santé très satisfaisante. La température reste supportable, le plus gênant est la poussière due à l'harmattan, le vent descendu tout droit du Sahara. Aujourd'hui nous avons été reçus à la préfecture et le préfet (une femme préfet n'est pas un cas unique dans ce pays où la scolarisation des filles progresse bien depuis quelques années) a été très attentive à la présentation des différents chantiers en cours et aux difficultés parfois rencontrées. Le chantier de la nouvelle classe que l'antenne de Noves finance avance très rapidement car en trois semaines le bâtiment est sorti de terre, le tableau en ciment fin (qui sera peint avec de l'ardoisine verte) est même en place avant la pose de la toiture qui ne saurait tarder.

Vendredi 27 novembre, fête du mouton chez les musulmans : la grande prière aura lieu sur le terrain de foot de l'école du centre. Les catholiques profitant aussi de cette journée fériée feront la fête de concert. Il existe une bonne entente entre  les deux communautés, à savoir qu'avant tout la population est animiste et croit en les choses de la nature (la réincarnation des ancêtres dans les crocodiles du lac en est un exemple).

Samedi 28, nous inaugurerons la bibliothèque aménagée à l'école Wend Kuni, école qui profite du programme d'aide à la scolarité des 330 élèves présents.

Dimanche 29, la mission regagnera Ouagadougou pour quelques rencontres programmées avant de boire les dernières Sobébra et de s'envoler pour Pau et Perpignan via Paris.